iOS l’enfer de la soumission d’application iPhone et iPad

Mon précédent post n’était pas très élogieux pour l’environnement de développement de chez Apple XCode… ça n’ira pas dans le bon sens encore une fois concernant le processus tant attendu d’envoi d’application. Après avoir signé des contrats, cochés des dizaines …

Posted in Non classé | Leave a comment

Je veux être premier sur Google, comment faire ?

Si vous travaillez dans le SEO, vous connaissez bien cette demande des clients. Qui a envie de payer pour être 2ième sur Google ? Bof pas grand monde à priori. En analysant un peu les nouveaux comportements liés à la pratique du Web, la 1ère place est bien entendue la plus convoitée mais ce n’est pas une solution miracle non plus. Si votre site est, pardonnez-moi l’expression, un vieux site mal fait, moche, lent, sans conversions : être premier ne vous aidera point.

La vieille technique des backlinks, CASE PORTE-MONNAIE

Oh qu’il est bon mon vendeur de backlinks, grâce à lui je suis premier depuis 1 an sur Google. Ah mince Google a mis à jour son algorithme aujourd’hui et je me suis fais pincer avec une pénalité de -50 places, que faire ? Bein pleurer pardi ! Finalement c’était pas si pire de s’inscrire dans des annuaires, au moins on gagnait quelques places !

Google est un moteur de recherche comme qui dirait “social”, essayer-de transposer le marketing des produits qui buzzent dans la vie réel sur le web et vous serez en première page.

La première page quand même

Soyons honnête, seuls les recherches tordues nous emmènent à cliquer sur la deuxième page, c’est un peu le clic de la dernière chance. Après tout on fait confiance à Google pour trier de manière pertinente, et il nous donne 10 possibilités, on ne va pas non plus visionner 30 résultats non ? Ne visez donc pas forcément la pôle position mais les 10 premières places est un bon créneau.

la logique de référencement : eurequa

Imaginez, vous êtes boulanger, tout le monde parle de votre superbe boulangerie, des milliers de gens viennent voir votre boulangerie, et vous même vous ne communiquez que sur votre splendide boulangerie, vachement belle… par contre vous ne dîtes pas grand chose sur votre pain, et puis finalement personne n’en parle.

C’est ce que j’appelle le syndrome de la page d’accueil, et le référencement basé sur cette fichue page. Allez hop on met un lien vers la page d’accueil, on échange des liens toujours vers cette même page et on en fait des tartines, annuaires etc.

Vous aimez bien les pages d’accueil des sites ?? C’est probablement l’endroit le plus merdique de la plupart des sites, autant se tirer une balle dans le pied que de tout miser dessus. Je fais partis des nombreux internautes qui ferment le plus de pages d’accueil tant on n’y trouve rien rapidement.

Mais au fond qu’est ce que j’essaye de vous dire ?

Vous voulez vendre vos produit ? Référencez au mieux vos pages internes (débrouillez vous pour trouver des backlinks, il y a toujours des moyens normaux, faut juste comprendre le terme patience !). Et la prochaine fois que vous aurez la possibilité de glisser un lien interne, sautez dessus !

Conclusion : alors faut être premier ou pas ?

Il vaut mieux avoir ses pages produit dans le TOP des réponses qu’une page d’accueil dans le top. Bien sûr avoir les deux c’est encore mieux, mais optimiser son SEO pour ses pages internes c’est la première chose à aborder.

Faite preuve de bon sens, le SEO black hat/grey hat c’est de la m**** vous n’avez pas que ça à faire de générer du SPAM sur Internet. Pensez votre site comme un magasin physique et vous trouverez comment faire votre SEO intelligemment et sans risque de vous faire pincer. Pour celles et ceux qui sont pressés et qui ont un peu de cash, le SEO black hat marche encore mais l’étau se resserre…

Bon référencement !
PS : Ce blog n’est absolument pas optimisé pour le SEO, pas de meta description, nada,   après tout c’est le contenu qui prime non ?

Posted in Non classé | Leave a comment

Android, iOS, WP : l’antiweb !

Hello tout le monde !

Ca fait quelques mois que je traîne dans le monde des iDevices, j’ai eu l’occasion de développer pour les 3 têtes de gondoles…petit retour d’experience

CASSONS UN PEU DU SUCRE !

iOS est la pire plateforme à programmer, ObjectiveC, XCode, malgré mes très bonnes bases et nombreuses années en C/C++, j’ai vraiment peiné à apprécier ObjectiveC, et pour cause, je trouve ces technos vieillottes. Et comble du problème, COCOA est tout simplement très mal documenté et bourré d’effets de bords (et non Apple n’est pas meilleur que les autres, de la poudre aux yeux… fallait s’en douter). Je déconseille fortement cette plateforme pour les novices, vous allez vous casser les dents !

Android est un peu difficile à prendre en main, du moins pour ceux qui ne connaissent pas Eclipse il faut se faire à l’environnement, et le souci c’est surtout les émulateurs qui rament quand même pas mal (je n’ai pas une machine de course mais je m’étais laissé pensé que mon PC allait plus vite que mon téléphone…erreur !). Le framework est assez complet, mais plutôt pauvre en documentation (comme pour iOS, on passe son temps à chercher sur les blogs!). Je trouve la gestion de rotation plutôt désastreuse et soulève de nombreux problèmes quand on commence à avoir des empilements de fenêtres.

WindowsPhone est le vilain petit canard tout trouvé. Microsoft c’est nul non ? Bein en fait non ! Faute de succès les développeurs se tournent vers iOS et Android mais WP est incontestablement le plus simple à programmer et à mettre en oeuvre. L’éditeur est époustouflant, Microsoft a vraiment une longueur d’avance sur les autres, on fait tout via le designer, on double clic on a un évènement tout préparé, quelques lignes de .net (avec la base gigantesque de doc sur le web+blogs), on appuie sur Démarrer et hop c’est plié ! Certaines fonctionnalités avancées ne sont pas implantées et peuvent mettre en péril une idée. Pour ceux qui connaissant .net, c’est presque trop facile : à essayer d’urgence !

LA réalité

Ces 3 mastodontes dominent le marché de l’application et tiennent les reines avec leur supers Frameworks. Bon, et le HTML dans tout ça ? Et bien c’est pas très au point….! Sencha a créé un impressionnant Framework HTML5 pour simuler des applications dans un navigateur Web. C’est bien joli mais il y a toujours ce petit truc qui fait qu’on n’y croit pas, un petit manque de réactivé crucial.
Les utilisateurs ne jurent que par des applications qui vont vite, qui se lancent rapidement et avec des animations.
Il va falloir encore attendre quelques années avant que le HTML devienne la coqueluche des programmeurs comme ça s’est passé dans le monde du logiciel.
Si vous vous lancez dans le marché du mobile, n’oubliez pas que tout le monde n’a pas le dernier Smartphone dernier cri et que bien souvent HTML rime avec lenteurs… Faites des tests avant de vous lancer !

Posted in Non classé | Leave a comment

Quelle couleur pour les liens HyperText ? Le Dilemme !

Hello !

Vous vous êtes probablement déjà posés la question un paquet de fois lors de l’élaboration d’un site, comment vais-je faire mes liens ? de quelle couleur ? souligné ? gras ? italique ?

Il n’y a pas de réponse juste ou fausse, mais du bon sens et quelques incontournables.

Le bon sens

A quoi sert un lien hypertext ? Et bien à être vu et cliqué. En partant de ce principe vous devez donc faire en sorte que les liens ressortent par rapport au texte sans liens, il faut donc impérativement appliquer un style sur les liens.

Vous ne pouvez pas uniquement mettre en gras les liens, car ils seraient confondus avec un simple texte mis en gras, et même en rajoutant un souligné, l’Internaute ne peut pas détecter qu’il s’agit d’un lien. Une seule solution : La couleur !

L’INCONTOURABLE

A l’aube du web un lien était bleu et souligné.
Si votre charte graphique est bien faite, vos liens de contenus doivent être tous de la même couleur (à ne pas confondre avec les liens des menus autour du contenus qui peuvent varier).

Sommes-nous condamnés à rester autour du bleu ?
Bien que la réponse soit une question de goût, on sait que la majorité des sites ont des liens bleus et donc… que les Internautes identifient les liens en bleu ! Suivant le contexte, on se dirigera vers la solution de facilité ! On trouve aussi de nombreux liens rouges dans les sites des professionnels : le rouge est une couleur plutôt agressive, prenez-en conscience avant de le sélectionner.

GRAS, SOULIGNé ?

Ne soyons pas avare, un lien important (dans le corps du texte) peut non honteusement être en gras et souligné ! On peut trouver ça peu esthétique, mais on ne peut absolument pas râter votre lien : c’est le but recherché (on ne fait pas des liens pour le plaisir !)

NE PAS OUBLIER

A l’aube du web encore, les liens précédemment visités changeaient en couleur violette. Tout les Internautes ont déjà été confrontés à ces liens. Ne croyez pas qu’il n’y ai que les imbéciles qui surfent, de nombreux chevronés du web apprécieront votre site si les liens visités changent de couleur. Par contre, ne tentez pas une autre couleur que le violet, c’est trop ancré dans les esprits !

MOCHE, VISIBLE OU UTILE, LE DILEMME

Les web-designers ont tendance à tout vouloir faire beau, que tout soit en harmonie. Mon seul dilemme actuellement après avoir visité de nombreux site, c’est de trouver ce que je recherche ou de consommer rapidement sur une information qui m’intéresse.
Le lien HyperText est la clé du Web, mettez-le en avant !

Posted in Non classé | Leave a comment

le-b-a-ba-du-web-comment-faire-un-bon-lien

Hello ! Ca a l’air limpide pour tout le monde, mais on croise encore des contributeurs qui ne savent pas faire de bons liens et des néophytes qui ne demandent qu’à apprendre. Le lien HyperTexte est la base du Web…

Posted in Non classé | Leave a comment

Hello World

Salut tout le monde, Bienvenue dans mon blog pour les techos web/dev ! Ca faisait un moment que j’envisageais de sauter le pas, c’est chose faite ! Vous trouverez ici des astuces techniques pour tous les niveaux suivant mes problèmes …

Posted in Non classé | Leave a comment